nouvelles

BT et Toshiba inaugurent le premier showcase britannique dédié à la cryptographie quantique

DC16-459 (20 octobre 2016)

Cette technologie peut être utilisée pour protéger les échanges numériques d’information au sein des banques et des établissements financiers du piratage

BT et Toshiba annoncent l’ouverture au Royaume-Uni de la première vitrine de démonstration de communication sécurisée par cryptographie quantique au centre de recherche et développement de BT à Ipswich.

Les deux sociétés y organisent des démonstrations de leur technologie de pointe de cryptographie quantique, qui peut être utilisée pour protéger les échanges numériques d’information au sein des banques et des établissements financiers du piratage.

La cryptographie quantique procède par la distribution de clés de chiffrement secrètes sur une liaison par fibre optique, en utilisant les plus petites particules de lumière. Toute tentative d’écoute des données transférées au cours d’une communication est alors facilement détectée car elle a pour effet de perturber les photons émetteurs des clés et d’introduire des erreurs de chiffrement. Les entreprises peuvent ainsi vérifier si la clé a pu ou non être interceptée par un cybercriminel.

La cryptographie quantique est utilisée pour transférer de manière sécurisée tout type de données confidentielles, telles que des coordonnées personnelles, des données biométriques ou des relevés bancaires, entre une agence bancaire et un datacentre distant. Les datacenters distants étant largement répandus dans le secteur financier, il est d’autant plus crucial de pouvoir communiquer de manière sécurisée des informations personnelles et bancaires via une infrastructure numérique.

Cela fait des années que nous menons des recherches dans le domaine de la cryptographie quantique et c’est une étape cruciale pour nous de démontrer comment nos recherches peuvent bénéficier aux entreprises. Les entreprises font face à une vague d’attaques extrêmement sophistiquées de la part de cybercriminels, il est donc aujourd’hui plus important que jamais de garantir le transfert sécurisé des données sensibles. Nous avons de bonnes raisons de croire que la cryptographie quantique jouera un rôle croissant à l’avenir pour assurer aux entreprises que leurs communications sécurisées resteront inviolables. »
- Le professeur Tim Whitley, directeur de recherche chez BT et directeur général du campus d’Adastral Park.

« Toshiba utilise déjà la cryptographie quantique pour sécuriser des transmissions de données sur le génome au Japon. La protection des informations médicales de patients est effectivement l’un des champs d’application les plus prometteurs. Faire la démonstration de notre système de communication sécurisée dans le showcase de BT sera l’occasion de présenter les applications possibles de la technologie quantique pour un plus large éventail d’entreprises. Nous sommes impatients de poursuivre notre collaboration avec BT au cours des prochains mois pour recueillir les impressions des clients de BT et répondre à leurs besoins en matière de sécurité. »
- Le Dr. Shiro Saito, vice-président et directeur général de la division Technology de Toshiba Corporation.

Le système de BT et de Toshiba utilise la cryptographie quantique pour former des clés de chiffrement numérique entre deux points, utilisables pour chiffrer et authentifier chaque élément d’une transmission de données confidentielles entre deux sites. Les signaux quantiques utilisés pour former les clés secrètes peuvent aussi être transmis sur la même fibre optique que les données bancaires, si bien que le coût de l’infrastructure s’en trouve nettement réduit.

Les deux entreprises travaillent depuis deux ans dans le laboratoire de recherche de Toshiba à Cambridge sur des techniques permettant d’intégrer la sécurité quantique aux réseaux traditionnels de communication par fibre optique. Ils ont ainsi fait la preuve de leur capacité à utiliser la cryptographie quantique sur une fibre optique activée transportant des signaux de données à 10 Gbit/s. Plus récemment, ils ont découvert la possibilité de combiner la distribution des clés quantiques et des données à 100 Gbit/s sur la même fibre optique.

BT et Toshiba Research Europe collaborent également à un projet de déploiement d’un réseau de cryptographie quantique à grande échelle (le « UK Quantum Network »). Cette initiative, financée par le programme britannique de développement de technologies quantiques dont le budget est de 270 millions de livres sterling, prévoit le chiffrement quantique des communications entre Cambridge, Bristol, Londres et Adastral Park. Un lien devrait être rendu opérationnel en début d’année prochaine entre les laboratoires de BT à Adastral Park et Cambridge Science Park.

À propos de Toshiba

Le groupe Toshiba Corporation, présent dans le classement des 500 plus grandes fortunes du monde (Fortune Global 500), est à l’origine d’appareils électroniques et électriques et de systèmes de pointe équipés de fonctionnalités haut de gamme dans trois grands secteurs stratégiques : l’Energie qui maintient un quotidien plus propre et plus sain ; les Infrastructures qui entretiennent la qualité de vie, et le Stockage qui préserve les informations numériques de la société.

Toshiba encourage les opérations mondiales et participe à la création d’un monde dans lequel les générations futures bénéficient de conditions de vie agréables.

Fondé en 1875 à Tokyo, Toshiba regroupe aujourd'hui plus de 550 entreprises qui emploient dans le monde 188 000 personnes, avec un chiffre d’affaire annuel de plus de 5,7 billions de yens (soit 50 milliards de dollars) au 31 mars 2016.

Pour en savoir plus sur Toshiba, rendez-vous sur Toshiba.

À propos de Toshiba Research Europe

Le laboratoire de recherche de Cambridge, Cambridge Research Laboratory (CRL), de Toshiba Research Europe est le premier laboratoire de R&D du groupe Toshiba installé à l’étranger. Fondé en 1991, ce laboratoire entreprend des études scientifiques en prévision du développement de la technologie de semiconducteur du 21ème siècle. Le laboratoire CRL se compose actuellement de trois unités de recherche : Quantum Information, Speech Technology et Computer Vision. Le groupe Quantum Information explore la limite ultime de la technologie de l’information où chaque bit est encodé sur un seul électron ou photon. Parmi leurs concrétisations figurent le premier système de cryptographie quantique capable d’envoyer des données via une fibre optique de 100 km de long, le premier à envoyer des données encryptées à une vitesse de 1 mégabit par seconde et les premières diodes électroluminescente à semi-conducteur pour photons seuls ou liés.

Plus d’information sur Toshiba Research Europe.

Contact :

Elsa Jaouen | BT | 01 78 41 15 59 | elsa.jaouen@bt.com